Mon point de vue subjectif rien qu'à moi

25 juin 2007

"En attente"

A l'heure où je vous parle j'attends les réponses des premières entreprises à qui j'ai envoyé ma candidature pour m'éviter le chômage comme seule perspective d'avenir après mon stage de fin d'études. L'angoisse monte, on récapitule ses forces, ses faiblesses, on se ronge les sangs... et toujours rien. Les mots "en attente" sont toujours inscrits en face de mes candidatures, et ma foi commence à décroître.

Je ne suis pas la première qui se fait du souci pour son avenir mais on a toujours la sensation de défricher une zone inexplorée dans ces cas-là... Et la sensation soudaine que le diplôme ne constitue pas de barrière au chômage. Coup dur. Coup dur à encaisser en solo pour ne pas stresser les parents (qui ont payé l'école), pour ne pas stresser ses potes (qui sont dans le même cas de recherche désespérée) et pour éviter de trop en parler, sinon on ne parlerait plus que de ça !

Allez un jour viendra où on dominera le monde il parait que nous sommes "l'élite de la nation" (autant vous dire que la nation est dans la m***).

Posté par Joulic à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 juin 2007

Le PCF est mort, vive le PCF !

Lendemain du 2e tour des législatives 2007, la gueule de bois est moins pénible que prévu pour la gauche en général  et même très légère pour le PCF !

On ne comptait plus les articles comptant les derniers jours du Parti Communiste, les journalistes hystériques de joie à l'idée de faire la Chronique d'une mort annocnée... Ils en sont pour leurs frais : le PCF se relève de ces cendres. Sans groupe à l'assemblée me direz-vous, mais le parti revient de loin avec son résultat minable des Présidentielles.

Je ne suis pas militante communiste mais je crois en la diversité politique. Il y a de grandes chances pour que le PS fasse un virage "centriste" ou "social-démocrate" (chacun a son appellation préférée je vous laisse choisir). Dans ce cadre le PCF a toute légitimité pour représenter une force de "vraie" gauche à la vision sociale marquée. J'attends de la gauche qu'elle fasse sa scission entre les Bobos à la dorite complexée et les gauchos mal organisés. Il faut se scinder véritablement, se re-réunir, refonder des partis, peut-etre même renommer certains (notamment le PCF : l'appellation PCF me semble être un frein au vote pour beaucoup de jeunes non ?) afin d'attaquer les prochaines échéances avec sérénité et rage de vaincre.

Posté par Joulic à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]